Traduit de «10 Reasons Why Heterosexual Men Should Leave America” Publié le 23 Décembre 2016 par Roosh V

Ce qui suit décrit les avantages que vous gagnerez si vous faites le long voyage vers l’Europe de l’est, l’Amérique du sud ou l’Asie du Sud-est.

  1. Vous sauterez des femmes plus minces et sans attitude

Les nord-américaines peuvent être très jolies si elles maintiennent leur apparence, cependant, leur attitude cause toujours problème découlant de deux facteurs : (1) une culture d’adoration féminine qui fait qu’elles croient que tout leur est dû, ce qui les rend arrogantes et, (2) un raz de marée d’hommes affamés qui leur donne une tonne d’affection directement à leur iPhone. Les étrangères ont tout simplement de meilleures personnalités : elles sont plus douces, plus aimables, plus intéressantes et plus que tout, plus plaisantes. Ceci augmente de manière considérable la joie dérivée d’un lien homme-femme. Ne sortir qu’avec des Nord-Américaines ne vous donnera qu’une vision déformée de ce que sont vraiment les femmes. Ce serait comme ne manger que du steak haché au lieu d’essayer d’autres coupes de steak de meilleure qualité, et n’utiliser que son expérience avec le steak haché pour généraliser tous les produits bovins.

 

 


 

  1. Vous ferez l’expérience d’un éventail de libertés beaucoup plus large

L’Amérique a des lois pour a peu près tout, et les budgets policiers à la hausse assurent que vous êtes toujours surveillé par les hommes en bleu. Los Angeles en est un bon exemple : la ville bannit, par de stricts règlements sur l’alcool au volant et des règles hyper-conservatrices sur le last call, toute notion de plaisir restante. Le fait que les femmes agressives iront frapper les hommes de plus en plus signifie que vous êtes à un party près d’être arrêté et de vous retrouver en prison. Les pays étrangers sont différents. L’absence d’une forte présence policière, de femmes belliqueuses, d’un état providence excessif et de caméras de surveillance font que votre séjour sera plaisant plutôt qu’avoir à vous soucier d’être arrêté.  Emmenez quelques bières sur la plage ou au parc avec des amis; si vous enfreignez une loi mineure, un peu de bakchich au policier et pas de problème. Plus le pays est une république de bananes, moins vous aurez à vous en faire.

 

  1. Vous serez moins anxieux

Ce n’est pas très difficile de vivre à l’étranger, mais cependant plus difficile que comment vous vivez présentement. Beaucoup de problèmes peuvent se produire lors d’un voyage et ceux-ci demandent plus qu’une simple recherche sur Google pour les résoudre. Avant de voyager, j’avais des problèmes d’hypochondrie : j’aurais un symptôme mineur et je devenais fou en pensant que j’étais en train de succomber au cancer (ca peut vous faire rire mais c’était pour moi un sérieux problème). Mon hypochondrie a depuis disparue parce que J’ai eu à faire face à tant de problèmes de santé a me placer dans de nouveaux environnements que ma survie continuelle m’a fait comprendre combien mon hypochondrie était stupide et irréaliste. Peu importe l’anxiété que vous avez en ce moment, celle si sera inconfortablement amplifiée quand vous vivez a l’étranger, cependant, en y faisant pleinement face via les voyages, vous en viendrez à accepter à quel point il s’agit d’un comportement mesadapté.

 

  1. Vous découvrirez vos forces et vos faiblesses.

C’est un énorme cliché que de dire qu’une raison de voyager, c’est pour se trouver mais je vous promets que vous deviendrez plus conscient de votre valeur. En vous plaçant dans une variété de nouveaux environnements, vous découvrirez ce à quoi vous excellez ainsi que vos lacunes. Par exemple, j’ai appris à voyager que j’avais un fort penchant pour la solitude, ce qui amélioré mon focus et ma productivité, et que l’interaction social est en fait un dessert dans ma vie plutôt que le plat principal, chose que je ne réalisais pas dans ma ville natale vu que mon cercle social était si fortement présent.

 

  1. Vous serez exposé à des êtres humains plus traditionnels

Il y moins de gais a l’étranger. Je me fous de ce que les gais font en privé mais ça m’emmerde d’être entouré en public par leur comportement flamboyant, déviant et anormal, spécialement par leur démonstrations d’affection excessives. Je n’ai non plus rien à foutre des gais qui me crousent quand je ne suis jamais dans les établissements gais. Dieu merci, les valeurs traditionnelles se portent bien en pays étranger et les homosexuels se comportent en public de manière plus respectueuse. Un autre avantage des sociétés plus traditionnelles, c’est que les femmes comprennent davantage leur rôle de paraitre belle et de s’assujettir aux hommes forts, ce qui manque gravement dans la culture nord-américaine. Lorsque vous vivez dans un pays où les femmes prennent plus de temps a bien paraitre pour un après-midi que ne le font les nord-américaines quand elles sortent dans un club avec leurs amies toutounes, il est très difficile de revenir en arrière.


  1. Vous pouvez être vous-même sans crainte ou peur d’être proscrit

En pays étranger, vous pouvez faire état de vos préférences sexuelles féminines sans être étiqueté de pervers ou de misogyne. Vous pouvez dire que vous n’aimez pas les indiennes sans et/ou partager des points de vue conservateurs sans être traité de raciste. Vous pouvez partager vos idées et demeurer respecté par les gens en désaccord avec vous (bien que les chances soient fortes que vous ferez la rencontre de plus de gens d’accord avec vous que non). On m’a toujours dit que les gauchistes étaient les gens les plus compréhensifs et les plus charitables, cependant, la haine la plus ardente que j’ai reçue pour mes opinions est venue des bastions gauchistes que sont l’Amérique, le Danemark, l’Islande et la Suède.

  1. Un life style et une nourriture plus saine vous coutera moins cher.

La plupart des villes américaines sont faites pour les autos. Une bonne partie des cités étrangères sont faites pour les gens. Même les villes plus pauvres en Amérique du sud ont un service de transport en commun plus efficace et étendu qu’en Amérique du nord. Ce fut un choc que de me promener dans le système du métro de Caracas et d’y trouver des trains fonctionnant plus fréquemment qu’à Washington DC. La nourriture est plus fraiche, moins chère et ne contient pas un million de produits chimiques dont les effets à long terme sur les humains ne sont pas encore compris (beaucoup d’emballages de nourriture en Europe se parent d’une étiquette « sans OGM » pour pousser la vente). Vivre au milieu d’une ville étrangère sera  moins cher qu’une banlieue américaine, ce qui veut dire que toute la marche que vous ferez de plus vous fera perdre du  poids inconsciemment.

 

  1. Vous serez exposé à moins de propagande corporative.

L’anxiété de statut est principalement cause par la tonne de publicité qui vous bombarde chaque jour. Vous avez été conditionné à vous sentir inadéquat et incomplet jusqu’à ce que vous achetez des biens fabriqués par des corporations. En pays étranger, cette propagande ne fonctionne plus pour une raison toute simple: vous ne comprenez pas les pubs! Elles sont dans une langue différente. Vous débranchez de la télé, de la radio et téléchargez vos medias sans pub…bien que vous en consommiez, mais a une bien moins grande échelle qu’en Amérique du nord. Le résultat c’est que vous cessez de ressentir le désir urgent d’acheter des biens simplement pour avoir un rush de dopamine comme un rat qui appuie sur un levier pour être récompensé d’un comprimé de coke. Votre style de vie devient confortablement minimaliste et l’accumulation de choses n’affecte plus votre humeur. Vous commencez en fait à vous sentir coupable quand vous achetez quelque chose parce que vous comprenez maintenant que le matériel ne fait pas le bonheur.

 

  1. Vous commencerez à voir le monde pour ce qu’il est

Même si vous lisez des sites comme le mien sur une base régulière, vous n’êtes pas conscient d’à quel point vous êtes  encore branché dans la matrice. Vous ne comprenez pas que la plupart de vos croyances ne viennent pas de votre découverte de soi mais par de puissants acteurs influents qui ont façonné votre vision du monde sans que vous ne le réalisiez. Une fois sur la route, vous commencez à remarquer comment tous les autres êtres humains vivent. Vous réaliserez très rapidement combien d’exceptions entrent en conflit avec ce qui est déjà programmé au sein de votre esprit manipulé, ce qui vous forcera à larguer vos croyances bidon et à les remplacer par des notions basées sur la réalité. Vous en viendrez à voir le monde par vos propres yeux en vous basant sur l’empirisme et l’observation directe.

 

  1. Vous réaliserez que l’Amérique du nord n’est pas le meilleur endroit au monde

Vous avez été conditionné, depuis l’enfance, a croire en « l’exceptionnalité » de l’Amérique du nord, ce qui n’est pas vrai. Notre développement économique à la hausse, cependant ses bénéfices (niveau de vie élevé) ne sont plus exclusifs à ce continent.  Le monde nous a rattrapé et ceci inclut les pays autrefois communistes qui ont moins de vingt ans d’expérience capitaliste.  Même dans les pays étrangers les plus en développement, avec un peu d’effort, non seulement serez-vous capable de répliquer vos présentes commodités mais même les surpasser. Les transports en commun sont plus rapides et moins chers, l’internet est plus rapide et moins cher, les forfaits mobiles sont aussi plus rapides et moins chers et ainsi de suite. Plus vous vivrez à l’étranger, plus votre liste de « Choses qui me manquent de l’Amérique » se raccourcira. Si vous êtes capable de trouver une source de revenu qui ne relève pas de votre localisation (une entreprise sur internet), vous êtes sur la voie non seulement d’une année sabbatique mais aussi sur celle de l’expatriation.

La mainte raison pour laquelle les hommes ne font pas ce saut, c’est la peur. Ils ont peur de l’échec, d’être à cours d’argent, d’être malade ou de ruiner leur chemin de carrière. Je ne peux pas garantir que tout ça ne vous arrivera pas mais je peux vous dire que des douzaines d’hommes qui ont fait le saut, je n’en ai pas rencontré un seul qui l’a regretté. Vivre à l’étranger est une des rares expériences de vie qui ne se regrette pas et ce, même malgré un échec total et complet parce que l’expérience et le savoir que vous y gagnerez surpassera n’importe quelle connaissances acquises à rester dans, et endurer le train-train d’un pays qui devient de plus en plus hostile aux hommes hétérosexuels. Épargnez de l’argent, prenez votre courage à deux mains et entamez le voyage de votre vie. Même dans l’échec, vous aurez vécu plus pleinement et de façon plus riche que tous ceux qui ont eu trop peur d’essayer.


Comments

comments